Éco-Festival

Dans une démarche de respect de l’environnement et afin de réduire l’impact écologique du festival, le comité d’organisation des Monts de la Balle met en place différents dispositifs faisant appel à des partenariats locaux et durables. L’objectif de l’édition 2020 : 0 déchets ménagers et le recyclage du maximum de matières organiques et matériaux réutilisables. Pour ses fournisseurs, l’association donne la priorité aux circuits-courts et aux prestataires locaux.

La décoration du festival est elle-même tirée de la récupération de divers matériaux : cartons, bouteilles plastiques, papiers etc. L’objectif est aussi de créer des décorations réutilisables pour les prochaines éditions ou recyclables en plus grande partie.

Dispositifs :

TRI SÉLECTIF :

AREMACS - trieur public
  • L’association AREMACS accompagne l’organisation des Monts de la Balle dans le tri sélectif des déchets sur place, la sensibilisation du public au tri sélectif et apporte un accompagnement sur mesure avec la mise en place de solutions logistiques et éco-responsables : En 2019, 50 supports de tri, 50 poubelles à verre, 2 poubelles vertes biodéchets, 2 fûts pour réceptionner les biodéchets et un vélo-broyeur ont été mis à disposition en support de la zone technique de stockage des déchets :

Résultats en 2019 :

  • 84 kg de déchets recyclables revalorisés (bouteilles plastiques, canettes) ;
  • 100 kg de carton ;
  • 175 kg de verre ;
  • 672 kg d’ordures ménagères récupérées ;
  • Total de 66% du volume de déchets produits recyclés et valorisés.
logo loire-forez

ECOCUP :

logo écocup
  • 8000 gobelets consignés ECOCUP aux couleurs des Monts de la Balle servent à la buvette, pour limiter les déchets plastiques non-recyclables. Ils sont réutilisés chaque année ;
gobelets ecocup
Les gobelets Ecocup au design des Monts de la Balle.

TOILETTES SÈCHES & MÉTHANISATION :

  • Chaque année, des toilettes sèches sont mises en place dans une démarche éco-responsable  ;
toilettes sèches
toilettes sèches
  • les déchets des toilettes sèches et du compost alimentaire sont ensuite emmenés dans l’unité de méthanisation de la GAEC du Pré Vert, implantée dans la commune, pour y être transformée en énergie électrique ;
  • Dans une démarche écologique, le festival et son comité fait en sorte de réduire les impressions papier et de contrôler la distribution des flyers ;